Remarques concernant le project photographique “Gardes Brabançons”

 Durant L’été 1974, j’ai vu pour la premières fois une reunion de Gildes à Eindhoven et bien sûr, j’ai pris des photos. Etant donné que je n’avais jamais vu une telle reunion, j’ai été énormément impréssionné. Je vivais depuis longtemps dans le Brabant, mais je n’avais jamais rencontré les témoignages vivants des traditions.

 C’est ainsi que naquit l’idée de faire une série de photos documentaires sur les gildes et surtout sur la vie de gilde.

 En février 1978 j’ai fait une demande de subvention auprs de la province du Brabant du Nord. Entre temps, j’ai commencé à rassembler des informations sur les gildes et grâce à l’aide de Karel Vermeeren d’ Eindhoven, j’en savais de plus en plus sur cette tradition vivante.

 En avril 1980, j’ai appris que la province m’accordait une subvention. Et maintenant je pouvais attaquer mon travail. Jusqu’à la fin de l’année, j’ai été dans plusieurs endroits dans le Brabant ou j ai pris des photos et en janvier, j’ai commencé une “période de finition”.

 Après trois mois de travail les deux séries de 60 agrandissements couleurs etaient prêtes pour l’encadrement et le montage. Une série ètait destinée pour les archives provinciales et l’autre pour une exposition itinairante.

 La première présentation du project eut lieu au Musée Kempenland à Eindhoven.

 L’ordre des photos a été choisi de façon à montrer le déroulement d’une fête de Gildes, de la messe jusqu’à la remise de prix.

 Je ne prétend pas avoir une image complète d’une journée de gilde, c’est seulement un compte-rendu personnel de quelqu’un qui a beaucoup d’admiration pour une tradition brabançonne.

 La serie de photos est administrée au Musée Nord Brabant de Bois le Duc.

 Hans-Joachim Schröter.


 < RETOUR  | LES IMAGES >